Accueil

LA LETTRE DE L'AFC




AFC Neuilly sur Seine

                                         

 

Le 2 février, c’est la chandeleur !


40 jours après Noël, nous fêtons la présentation de Jésus au temple. Ce jour-là selon Saint Luc, un homme appelé Siméon était présent.


« Et voici, il y avait à Jérusalem un homme appelé Siméon. Cet homme était juste et pieux, il attendait la consolation d’Israël, et l’Esprit Saint était sur lui. Il lui avait révélé qu’il ne mourrait point avant d’avoir vu le Christ. Il vint au temple poussé par l’Esprit. Et, comme les parents apportaient le petit enfant Jésus pour accomplir à son égard ce qu’ordonnait la loi, il le reçut dans ses bras, bénit Dieu et dit : Maintenant, Seigneur tu laisses ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu ton salut, salut que tu as préparé devant tous les peuples, lumière pour éclairer les nations, et gloire d’Israël, ton peuple. »(EV St Luc CH2 V 25-32).


Siméon a reconnu Jésus comme étant la lumière qui allait éclairer les Nations. A partir du VIIe Siècle, on faisait de grande procession aux chandelles d’où le nom de « Chandeleur ».

Lors de l’une de ces procession le Pape Gélase 1er afin d’encourager et récompenser les pèlerins leur offrit des crêpes donnant ainsi naissance à la tradition.


Le 28 février 2017, c’est Mardi Gras !


40 jours avant Pâques, on fête le Mardi Gras qui marque la fin des carnavals.

C’est la veille du début du Carême. On faisait donc gras : beignets, fritures, bugnes et crêpes.

 

 

Les BUGNES


Préparation 30 minutes plus 30 minutes pour laisser la pâte lever

 


Liste de courses pour 4 personnes :

250 g de farine ; 1 gros oeuf ; 1,5 cuillères à soupe de sucre ; 1/2 sachet de levure ;1/2 sachet de sucre vanillé ; 1,5 cuillère à soupe de rhum ; 8 cl de lait ; 1 pincée de sel ; 75 g de beurre fondu ; le zeste d'un citron

 


Préparation


Mélanger dans le robot ménager la farine, la pincée de sel, la levure, le sucre et le sucre vanillé.
Ajouter l'oeuf, le beurre fondu... et pour finir, le zeste de citron, le rhum et le 1/2 verre de lait.
Travailler la pâte jusqu'à l'obtention d'une boule. La pâte doit être élastique : si elle est trop molle rajouter un peu de farine ; si elle est trop dure rajouter un peu de lait.
Laisser reposer la pâte 1/2 heure.
Abaisser la pâte sur une épaisseur de 5 mm. Détailler en bandes de 10 cm sur 4 cm et pratiquer une incision sur 5 cm au centre.
Plonger les bugnes dans la friture, les retourner 1 fois et les égoutter sur du papier absorbant.
Saupoudrer de sucre glace et servir chaud.

 

  A VOS AGENDAS


La vie d'un Saint


Dessin à imprimer

et à colorier

ce mois ci


Sainte Bernadette Soubirous

le 18 février

 (cliquer ici pour imprimer l'image)

 

Le nouvel édito

du Président 

 

(Cliquez ici)